Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chemin de traverses (6)

14 Septembre 2015 , Rédigé par Jean-Louis Bec Publié dans #Groupe 9: Chemin de traverses

Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)

 

L'ordre est sans ordre dans ce chaos aménagé en tas

Je construis une trame

Je rampe entre les rails entre les traverses

reptilien dans la souplesse

curieux jusqu'à l'ivresse

Je saisis et m'empare de cette énergie retrouvée

Les sens ont cette faculté de se dissoudre dans les choses

de creuser là où il leur semble être

sûrs de la fiction d'un futur révélé

Glissé entre les rails c'est bien le temps humain que je frôle

le temps humain son désir de revivre par les travaux des hommes

mon temps humain aussi

mon temps d'humain

la logique future vrille et me joue du cerveau

et dans ces constructions de rails arrachés à la terre

c'est mon profil qui se dessine

c'est ma vie qui se montre telle qu'elle sera

avec ses départs ses précipitations ses fuites ci-possible ses manques

ses pointillés persécuteurs

et tout se vide mauve qui m'environnera et m'environne déjà

Le temps humain ce temps là

me poussera à mon tour sur ses rails

roulera ses mécaniques et m'imposera sa voie

La reconstruction est en marche

et je me vois déjà temps industriel

être-machine lancé dans la course

perdu par la course aussi

Ce monde là sera une bulle active

le tambour battant d'un temps croissant par raccourcissement

par compression précipitation

C'est ma respiration courte qui me fait lorgner en arrière

un reste d'herbe morte

Le temps

ce temps préservé si longtemps soigné donné

ce temps là passé au futur proche

construira peut-être des germes inhumains

Reconstruction

 

Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Chemin de traverses (6)
Gare de Sète, 07/2015

Gare de Sète, 07/2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sedna 14/09/2015 10:37

Il nous reste toujours les mots, pour combattre l'inhumanité qui s'installe partout et autour de nous. Mais je crois qu'ils ne vaincront pas !