Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Droit de cité (29)

12 Janvier 2009 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Groupe 10: Droit de cité

Droit de cité (29)

 

A bras-le-corps

 

c’est une respiration

un murmure en cage

 

l’escalier en marche

tourne la tête

scie jambe après jambe

sans regarder

sans compter

sans mesurer

la hauteur

 

des pertes et des lassitudes

des défaites et des renoncements

des claquements d’ouverture

des pannes courantes qui courent

et circulent en rues

comme en vies

quand les bras tombent d’eux-mêmes

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

IsaBérsée 05/02/2009 21:49

"Je parle de mes raçines avant qu'on me mette sous terre."..cette image est incroyable....l'amour & la mort sont les sujet qui me passione le plus...Ici les mots oui transpercent & cicatricent aussi....AmazingI'll come back soon...merci vraiment de m'avoir ajouter dans vos liens...j'en suis touchée....sourire à vous & belle nuit...

l. 27/01/2009 19:38

Habla, habla. Los arboles saben gritar en un silencio fantastico.Les racines vous vont bien.

passantepensante 21/01/2009 21:22

j'aime la structure et l'épure ombre peinture pochoir...
B.

© Jack MAUDELAIRE 15/01/2009 19:02

---> Bonjour Jean-Louis,Si l'arbre a perdu ses feuilles, vous n'avez pas perdu le sens de la substitution qui marque avec joie la beauté de votre texte.Bien poétiquement, Jack.

muse 13/01/2009 22:52

avec pour stylet un calame sans aucun doute