Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous n'irons plus au bois

19 Mai 2010 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Groupe 15: Limitation de vitesse

La série "Limitation de vitesse" appartient au groupe 15. Ce groupe aborde la présence de l'animal dans la ville avec en particulier l'univers carcéral ou semi - carcéral des zoos. Vie surveillée, contrôlée, épaulée par la culture de la nécessité de la survie des espèces, la mise en avant de la notion de liberté perdue comme solution privilégiée pour contrebalancer celle, funeste et définitive, de la disparition.

 

Pour avoir une vision complète de la démarche suivie par ce blog, connaître les liens que présentent les différents groupes de séries entre eux et ceux qui le rattachent au blog "Natures cachées", se référer à la page DEMARCHE dans la colonne de droite.

 

La série "Limitation de vitesse" n'est publiée qu'en partie sur le blog.

 

Limitation de vitesse  

 

Lozère, 05/1997.

Lozère, 05/1997.

 

voilà c'est fait

d'un silence

de fourrure échouée

se sont déchirées les ailes

 

déjà le vide pointe

l'avide de la gorge

de l'homme

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

frédéric 22/05/2010 03:52




"Une fois que nous avons reconnu que tous les êtres, y compris les animaux, et jusqu'aux plus petits insectes, nous ressemblent en ce que leur principal désir est de se sentir bien et de ne pas
souffrir, lorsque l'un d'entre eux fait ou dit quelque chose qui contrarie nos souhaits, nous disposons d'une compréhension de base qui nous permet de penser: «Cet être est comme moi, il veut
être heureux et ne pas souffrir. Son but principal n'est pas de s'en prendre à moi, c'est de faire ce qui lui paraît nécessaire.»"  Mingyour Rinpotché




Jean-Louis Bec 22/05/2010 21:36



ce serait un bon  programme politique. Merci.



Sedna 20/05/2010 13:00



Derrière le grillage, se trace l'ultime voyage



Jean-Louis Bec 22/05/2010 21:34



jen'aime pas trop l'enfermement sous prétexte de protéger. Hypocrisie toute humaine