Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu'importe le titre

1 Juillet 2012 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Groupe 7: Qu'importe le titre

La série "Qu'importe le titre" appartient au groupe 7. Celui-ci aborde le contact qu'établit le citadin avec la Nature. La démarche est proche de celle développée par le groupe 6. On peut également parler ici de recherche d'infini, de volonté de se soustraire à un environnement urbain parfois oppressant, de se plonger dans un onirisme qu'encourage la solitude mais aussi de retrouver, par le biais du contact avec la mer, les paysages verdoyants, le désir de partager avec autrui des sensations de nouveauté qui créent ou renforcent les liens. La mer, le sable, le soleil... ou la rencontre avec la pluie sont ici des éléments qui se prêtent surtout aux regards, spectacle vivifiant ou poussant au farniente. Dans tous les cas, la recherche d'une rupture avec le quotidien et ses contraintes. Pas besoin de réels contacts physiques avec ce monde naturel, le spectacle de la Nature suffit. Dans ce cadre la série "Qu'importe le titre" s'intéresse à la fraîcheur des bois et des rivières qui permettent de trouver un "certain art de vivre" et amplifie, par exemple, le plaisir de la lecture.

Autres séries appartenant à ce groupe et présentes sur ce blog: Littoral littéral, Un autre littoral littéral; Horizons croisés, Entre nous dans l'entre deux.

Pour avoir une vision complète de la démarche suivie par ce blog, connaître les liens que présentent les différents groupes de séries entre eux et ceux qui le rattachent au blog "Natures cachées", se référer à la page DEMARCHE dans la colonne de droite.

 

Comme toutes les séries du groupe 7, celle-ci n'est pas présentée intégralement sur le blog. Elle sera revue et complétée ultérieurement.

 

Qu'importe le titre

 

Avignon, 05/2012.

Avignon, 05/2012.

 

de quelques formes intenses

naissent les lumineuses fenêtres

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sedna 03/07/2012 09:27


Qu'il fait bon parfois se ressourcer dans un coin de nature, la tête dans les nuages.