Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travers

5 Septembre 2012 , Rédigé par jean-louis bec Publié dans #Groupe 11: Travers

La série "Travers" appartient au groupe 11. Ce groupe traite de la ville, de ses bâtiments, de ses espaces libres, de ses entassements, de ses hauteurs. La série présentée ci-dessous se concentre sur les notions de hauteurs urbaines tout en cherchant à développer une approche très personnelle et intimiste.

Autres séries de ce groupe présente sur ce blog: L'attente des fissures, Morphisme, Le silence traversé.

 

Pour avoir une vision complète de la démarche suivie par ce blog, connaître les liens que présentent les différents groupes de séries entre eux et ceux qui le rattachent au blog "Natures cachées", se référer à la page DEMARCHE dans la colonne de droite.

 

Seules sont publiées les photographies appartenant à la série. Le texte d'introduction n'est, pour l'instant, non communiqué.

 

 

Travers

 

Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Travers
Bruxelles, 09/2012.

Bruxelles, 09/2012.

Tête ouverte dans un remous de ciel. Un rien de crescendo vibre de la paupière. S'entendre du dedans. Entendre là le déferlement vers une pure hauteur. D'un souffle de graves je frôle le coeur, l'indicible charnu comme voile tendue. Rien n'y est pour rien. Je sens ma transparence, la résonnance dure d'une brume organique. A l'oeil qui grandit, la lumière portée d'une enfance endormie. Le jour vide mes murs et lâche enfin les freins. Je suis et je deviens. Une buée me porte et m'étire au loin. Je suis et je deviens. Fenêtre afin d'être. Une goutte parfois se roule dans ma clarté.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sedna 21/09/2012 09:35


Je relis à nouveau votre texte terriblement associé à vos belles images.. De cette buée, s'envoler hors de ce monde cloisonné.. J'aime beaucoup

Sedna 05/09/2012 17:31


Fenêtre ouverte sur les sensations, odeurs de pluie, béton, immensité.. il faut agiter le rideau et se laisser bercer par le ciel au dernier étage..